Les ports de Sousse et Radès sous la loupe des Japonais

L’institut de promotion des Zones côtières en dehors du Japon (OCDI), a exprimé à travers l’Agence Nationale de Coopération Internationale JICA dans un courrier officiel reçu par l’OMMP, l’élection de la Tunisie comme modèle pour la création et le suivi dans le domaine de l’élaboration des stratégies de développement administratives et organisationnelles.
Ce choix a été le fruit de la participation de Messieurs Chokri LAAMIRI Directeur Central du port de Sousse et Mohamed Kouraich BLOUZA Directeur Financier à l’atelier de travail organisé au cours des mois de mars et avril derniers au Japon et en Thaïlande.
Cette participation qui a porté sur l’examen des problèmes organisationnels et administratifs et les modes de financement des projets au port de Radès et au port de Sousse et les stratégies de développement de ces deux sites, a donné lieu au choix de la Tunisie comme modèle d’étude et de suivi parmis 14 pays participant à l’atelier.




La proposition comprend l’envoi d’une équipe d’experts Japonais en Tunisie pour superviser un atelier de travail spécialisé pour discuter les moyens et les techniques d’élaboration des stratégies de développement pour les ports de Sousse et Radès, ainsi que l’organisation d’une session de formation au profit des hauts cadres de l’OMMP en matière de planification portuaire, relations de la communauté portuaire et le partenariat public-privé.